AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  S'enregistrerS'enregistrer  

Have You Not Seen What You Do to Me?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage


Marian de Knighton
♣ Lady / Nightwatchman ♣


√ LOCALISATION : In the arms of Robin
√ NOMBRE DE PRINTEMPS : 26

► WE ARE ROBIN HOOD ◄
● Age: 21 printemps
● Titre: Noble
● Inventaire:

MessageSujet: Have You Not Seen What You Do to Me? Mar 28 Sep - 12:51


... Have You Not Seen What You Do to Me? ...


LOCKSLEY MANOR
HIVER 1192

Lorsque la jeune femme arriva au manoir, Gisborne était en train de donner des instructions à ses hommes qui se trouvaient dans la pièce principale.

“Get out and scour the country for the Nightwatchman!”

Il semblait visiblement bien plus en colère que d’habitude. Il fallait dire aussi que la dernière descente du Veilleur de Nuit n’avait pas été anodine. Il avait emporté avec lui la quasi-totalité de ses coffres…

La jeune lady de Knighton sortit de la voiture et se dirigea à pas lents vers le tunnel qui menait à la porte d’entrée, sa cape flottant derrière elle. Edward préféra rester à l’intérieur, et l’attendre, mais pour l’instant il ne quittait pas des yeux l’homme qu’était venu voir sa fille.

“I want him found by sunset!”

Alors que Gisborne suivait les serviteurs qui emportaient la porte cassée à l’extérieur du manoir, une longue hache à la main et une flèche à l’empêne bicolore dans l’autre, il remarqua sa visiteuse et stoppa net.

“Marian.”

“I am quite well”, répondit-elle en se dirigeant lentement vers lui, et avec peine.

Jamais elle ne l’aurait admis devant son père, devant Robin ou devant qui que ce soit d’autre, mais elle souffrait encore beaucoup de sa blessure au ventre. Après tout, elle avait frôlé la mort de près à cause de celle-ci. Sans un miracle et sans les incroyables talents de la jeune sarrasine, Djaq, elle ne serait sans doute plus de ce monde à l’heure qu’il était. Prenant sur elle comme elle l’avait toujours fait, elle décida de se montrer brave et d’avancer sans laisser transparaître sur son visage une quelconque trace de souffrance. Pourtant, elle se sentait terriblement crispée et se savait prête à laisser à tout instant s’échapper une grimace de douleur, ce qu’elle déguisa en un léger sourire, sans doute également encouragé par la pensée de voir Guy dans tous ses états après ce qui s’était passé hier soir.

“Er, a robbery. A small thing”, dit-il en suspendant la hache qu’il avait en main à une poutre. “But I’ve taken extra precautions. You’re entirely safe.”

“I hope you have not lost anything important.” dit Marian en entrant dans le manoir, tentant de cacher une partie de sa jubilation intérieure.

“I’ll get it back.” répondit sombrement Gisborne.

Arrivée au centre de la pièce principale, Marian releva la tête, et après avoir fait un tour sur elle-même, elle se retrouva alors dos à l’escalier qui menait à l’étage ainsi que face à la porte par laquelle Gisborne s’apprêtait à entrer.

Pendant quelques secondes, elle ne dit rien, laissant Gisborne entrer dans la demeure.

“Sir Guy, I must ask you a difficult question”, finit-elle par se lancer après une inspiration.

“I’m intrigued.” dit Guy, un sourire en coin, tout en continuant à s’avancer.

“Did you try and kill the King in the Holy Land?”

Gisborne sourit, puis son visage s’assombrit légèrement.

"Pardon?”

“Is it true? That last year you were not in quarantine with a fever...”

Le sourire de Gisborne s’effaça complètement et il détourna la tête avant de faire quelques pas.

“... but that you travelled to the Holy Land, you and others dressed as Saracens and tried to kill the King?”

A présent retourné, dos à Marian et la tête légèrement baissée, Gisborne laissa s’échapper un léger soupir.

“Robin Hood.”

“What of him?” demande-t-elle, décidée à jouer la parfaite innocence.

Le maître d’armes se retourna alors vers Marian. “Been talking to him?” statua-t-il.

“This is a rumour which has been circulating and I need an answer.”

“I could not marry you if it were true.” conclut-elle précipitamment.

Son fiancé soupira.

“Rumours, Marian.”

Gisborne se mit à lui tourner autour, comme un lion encercle sa proie avant de lui sauter à la gorge.

“You need to be more careful…”
“…who you listen to.” termina-t-il avec intensité tout près de son oreille.

Marian, quelque peu surprise, bouche ouverte, ne sut que répondre à cela.

“The day the King returns is a day of joy for me.” reprit-il, concerné, et le front légèrement plissé. “It is the day that I marry you.”

“I am not sure.”

“Well, you must be sure.”

“But—“

“Have you not seen what to do to me?” l’interrompit-il. “My passion for you?”

Guy la regardait à présent avec intensité, droit dans les yeux. La jeune femme sentit un long frisson la parcourir. Et lorsqu’il se pencha lentement vers elle pour l’embrasser, elle laissa s’échappa un hoquet de surprise… et de dégoût.

Ce baiser ne ressemblait pourtant à rien de ce qu’elle aurait pu s’attendre de la part de Gisborne. Elle avait toujours pensé qu’il aurait simplement plongé avec violence et passion sa langue au fond de sa gorge. Qu’il se serrait pressé si ardemment contre elle qu’elle aurait du mal à retrouver son souffle.

Mais il n’avait pas fait cela. Au contraire, il s’était montré doux avec elle. Pressant légèrement ses lèvres contre les siennes de sorte que ce baiser avait été aussi doux qu’une caresse. Cependant, avant même que sa langue puisse toucher ses lèvres ou se glisser dans sa bouche, la jeune fille eut un petit sursaut apeuré et s’éloigna légèrement de lui, remettant entre eux une distance qui la mettait plus à l’aise.

‘I can't! I can't!’ pensa Marian, complètement dans la détresse. ‘I am falling for a man who tried to gut me not so long ago. A man who tried to kill the king! What am I doing?’

“I have never felt like this before.”

“I must go”, avait-elle dit à son fiancé avec hâte en commençant à s’en aller.

“Stay”, lui demanda-t-il, la voix légèrement enrouée par l’émotion.

“I must go”, repéta-t-elle froidement, avec plus de conviction cette fois.

Gisborne se mit à sa portée et lui attrapa fermement le bras.

“Not until you tell me you believe me.”

“I believe you.” lui dit-elle avec un petit sourire forcé.

‘No you don't’, railla une petite voix au fond d’elle.

Marian l’ignora. Elle se devait de le croire. Oui, elle n’avait pas d’autre choix que de lui faire confiance à présent…

Lentement, il avait desserré l’emprise sur son bras, et elle s’en était allée avec empressement, sans même un regard en arrière.



ON THE ROAD BACK TO KNIGHTON HALL
Marian était assise dans la voiture qui la ramenait chez elle. Alors que la carriole tressautait et vibrait sur le chemin au relief inégal qui traversait Sherwood, elle ne quittait pas ses mains des yeux, incapable de regarder en face son père de peur que celui-ci découvre le conflit qui l’animait au fond de ses yeux.

“Have you not seen what to do to me?”

Elle avait laissé Guy l’embrasser. Elle avait baissé ses défenses un bref instant et elle s’était laissée aller à l’embrasser.

En vérité, elle n’avait rien fait de mal en embrassant Gisborne. Ils étaient fiancés après tout. Et samedi - ce qui signifiait demain - ils seraient unis par les liens sacrés du mariage.

Mais elle s’était sentie si terrifiée, si… incertaine. Cette expérience l’avait secouée, car, aussi dégoûtée qu’elle l’ait été dans un même temps, elle s’était également surprise à apprécier... Pendant un court instant, elle l’avait volontiers laissé prendre le dessus sur elle. Elle l’avait laissé prendre le contrôle. Quelque chose qu’elle n’avait jamais permis à aucun autre homme. Que ce soit son père, Vasey, ou même Robin.

‘Would it really be so horrible?’ se demanda-t-elle. ‘To lose control? To be swept up in passion?'

Marian joua quelques instants avec l’anneau en argent qui se trouvait autour de son doigt, le faisant tourner, puis monter et descendre autour de son annulaire.

Elle ne comprenait plus rien. Elle n’avait pourtant aucune envie de se marier avec Gisborne, même si elle s’y était résignée. Jusqu’au tout dernier instant elle espérerait pouvoir encore trouver une échappatoire. Et avec un peu de chance, elle l’aurait. Peut-être que Robin ne l’avait pas abandonné. Peut-être allait-il trouver un autre moyen d’empêcher ce mariage, et elle serait sauvée…

Non, cela faisait beaucoup trop de « peut-être » et elle devait accepter que c’était terminé. Elle allait épouser Gisborne. Cette fois-ci, elle était dos au mur et elle n’aurait d’autre choix que de se rendre à l’autel. De plus, si elle avait été le voir, c’était aussi pour prendre cette décision finale. Elle devait arrêter de rêver, elle devait enfin grandir et accepter que dans la vie, elle ne pourrait pas toujours gagner. Elle avait voulu essayer de changer le monde, et elle avait perdu. Robin devrait continuer la lutte sans elle.

Et pourtant… malgré tout le dégoût que provoquait chez elle le maître d’armes, il y avait quelque chose qu’elle ne pouvait nier. Quelque chose qu’elle avait pourtant essayé de démentir, là-bas, dans cette grotte…

Guy la troublait. Et il y avait chez lui quelque chose qui l’attirait, inconsciemment, même si une autre partie d’elle, celle du cœur et celle de la raison, le repoussait. Cet homme avait commis tant de crimes… Il avait fait tant de choses mauvaises… Beaucoup le voyait comme un monstre, une brute épaisse. Et pourtant… Et pourtant, elle avait eu l’occasion de voir à plusieurs reprises cette fragilité qu’il tentait de dissimuler, cette sensibilité… Il pouvait aussi parfois être un homme doux, généreux, aimant… Pourquoi les choses étaient-elles si compliquées ? Pourquoi fallait-il que cet homme soit l’âme damnée du shérif ? Pourquoi fallait-il qu’elle ait encore des sentiments pour cet autre homme qui l’avait déjà une fois abandonné ? Des sentiments forts, puissants, mais qu’elle ne voulait pas admettre, même pas à elle-même, de peur que cela fasse partir en fumée la carapace qu’elle s’était forgée depuis toutes ces années.

Non, si elle ne voulait pas se l’admettre, c’était aussi parce que cela serait trop dur à présent… Elle avait failli, une fois, il n'y a pas si longtemps que ça, un jour plus tôt, dans cette grotte. Mais c’était alors qu’elle avait encore un espoir d’échapper à ce mariage dont elle ne voulait pas et qu’elle avait tant redouté. Lui aussi de son côté, avait commencé une partie de ses aveux. Il lui avait avoué qu’il n’aurait jamais du partir en Terre Sainte, qu’il n’aurait jamais du la quitter comme ça et que cela avait été une erreur… Marian ne doutait plus des sentiments de Robin à son égard depuis quelques temps déjà, mais elle aurait aimé qu’il lui dise, franchement et ouvertement, au moins une fois…

A présent cependant, elle n’était pas sûre de vouloir entendre cela… Car sinon, comment aurait-elle le courage d’aller jusqu’au bout de son mariage avec Gisborne ? Désormais il n’y avait plus d’espoir de se soustraire à l’engagement qu’elle avait pris. Elle était fiancée et demain, elle serait la femme de Guy de Gisborne, le nouveau seigneur de Locksley, maître d’armes de Nottingham et bras-droit du shérif. Même si elle ne doutait pas non plus de la sincérité des sentiments de cet homme, elle savait que la vie qu’elle avait jusqu’alors connu serait révolue, qu’elle serait en partie comme l’une de ses nombreuses possessions, sans tellement plus de liberté que ces oiseaux que le shérif détenait en cage…

Le Veilleur de Nuit, les secrètes transmissions d’informations à Robin et sa bande, les escapades nocturnes, seule, dans la forêt, tous ces instants de liberté qu’elle avait pu avoir… Bientôt, tout cela allait appartenir au passé…

"Marian, are you unwell?" lui demanda Edward, une pointe d'inquiétude dans la voix.

La jeune femme arrêta soudain de tripoter sa bague et mit un terme à sa rêverie avant d’offrir à son père un sourire qui se voulait rassurant.

"I am fine", lui mentit-elle. "Just fine."
Revenir en haut Aller en bas
http://www.youtube.com/user/Nightwatchwoman

Have You Not Seen What You Do to Me?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
REDEMPTION :: 
    OUT OF CHARACTER...
 :: Les Fan Fictions
-