AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  S'enregistrerS'enregistrer  

He's not being funny but... -Allan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage


Will Scarlett
•●• Tavern Boy •●•


√ LOCALISATION : Dans un hamac, en Terre Sainte
√ NOMBRE DE PRINTEMPS : 23

► WE ARE ROBIN HOOD ◄
● Age: 18 ans
● Titre: Hors-la-loi
● Inventaire:

MessageSujet: He's not being funny but... -Allan Lun 4 Oct - 9:47


... He's not being funny but... ...


SHERWOOD FOREST
ETE 1192

Les rayons du soleil traversaient l'ombrage imposant des arbres de la forêt de Sherwood, formant ça et là de magnifiques rais de lumière qui, immanquablement, attiraient le regard de Will Scarlett. Il avait toujours été fasciné par les jeux de lumière et la beauté du paysage anglais. Se reposer dans Sherwood après une dure journée de travail était donc un pur moment de plaisir. Petit Jean dormait, Robin était parti voir Marian et Much cuisinait tandis que Djaq et Allan le taquinaient. Du moins, les choses étaient ainsi au campement des hors-la-lois quand le jeune homme les avait quitté.

Il adorait se promener, et personne n'avait jamais fait la moindre opposition à cela. Qu'il se ballade s'il en avait envie ! Chacun son truc. Djaq priait, Much se plaignait, Allan rigolait, Robin commandait et Jean... mais que faisait Jean au juste ? Will n'en avait pas la moindre idée. Il admirait le hors-la-loi mais ne savait pas très bien quel était son truc à lui. Se sentant idiot, Will se promit de le découvrir et, ramassant quelques cailloux, il entreprit de canarder soigneusement le tronc d'un arbre, imaginant qu'il attaquait un lapin. Zut , les lapins !

Les collets venaient brutalement de se rappeler à Will. Il quitta son point d'ombre et se mit à courir vers les pièges, espérant que leur dîner serait encore bien là, mort. En réalité, le jeune homme était bien incapable d'attaquer un lapin, ça lui paraissait presque plus criminel que de tuer un humain. Et si les petits rongeurs étaient encore en vie au bout du fil, il serait obligé d'aller chercher Allan pour lui demander de les achever. Pas très brillant de sa part, mais il était terriblement difficile pour lui de ne pas ressentir de la peine en les voyant remuer leurs petites truffes de manière anxieuse. Après tout, ils avaient autant le droit de vivre qu'eux. Ce qui ne l'empêchait pas de les manger... Mais la viande cuite dans son assiette ne ressemblait plus tant que ça à l'animal et du coup, était plus facile à avaler.

Arrivé aux pièges, Will constata qu'un lapereau était pris, mais encore vivant : cet idiot s'était coincé une patte. Ses grands yeux humides appelaient au secours, et le jeune hors-la-loi ne prit pas le temps de réfléchir : il s'agenouilla et commença à défaire les liens du petit animal. Il le tenait contre lui, le caressait tout en le détachant. Cela aurait pu être touchant s'il n'avait pas s'agit du dîner... Mais Will ne savait pas qu'il était observé.

-Voilà mon grand, tu vas pouvoir aller gambader dans la forêt.

Il le reposa au sol, mais le lapereau, inquiet, ne bougea pas.

-Allez file ! Tu n'es pas recherché par le Shérif, tu ne risques rien !

Mais le petit dîner sur pattes refusa de quitter celui qui l'avait détaché, même s'il avait avalé bon nombre de ses frères.
Revenir en haut Aller en bas


Allan A Dale
Prince of Pickpocketing


√ LOCALISATION : Sherwood
√ NOMBRE DE PRINTEMPS : 24

► WE ARE ROBIN HOOD ◄
● Age: 25 ans
● Titre: Hors-la-loi
● Inventaire:

MessageSujet: Re: He's not being funny but... -Allan Sam 9 Oct - 20:52

« Qu’est-ce que la forêt peut être belle avec le soleil… Pff mais à quoi je pense, moi !»

Allan se balançait paisiblement sur un hamac fixé entre deux troncs d’arbre, un pied à l’extérieur. Suçotant une tige d’herbe, les yeux rivés sur le feuillage percé par les rayons de soleil, qui leur servait de toit, il vaquait d’une pensée à une autre sans lien précis, essayant ainsi de vaincre l’ennui. Pour la première fois depuis longtemps, Allan s’ennuyait. Les pauvres villageois accablés par les taxes avaient reçu de l’or et de quoi se sustenter pas plus tard que la veille ; le shérif et Gisborne restaient étonnamment calmes dans leur château, et les Hors-la-loi n’avaient eu aucun écho de mauvais coups ; d’après Marian il ne devait pas avoir de convoi d’argent pour le shérif avant le lendemain ; et rien ne menaçait la bande que ce soit des gardes ou même un simple orage ! Allan soupira. Il aurait bien été faire un petit tour à la taverne de Nottingham, histoire d’arnaquer quelque bourgeois à la bourse trop lourde. Mais il était encore trop tôt pour qu’il y ait le bon nombre de personnes qui vaille le déplacement.

Le pickpocket ramena son attention sur le camp. A côté de lui Much, accroupit près du feu, commençait déjà à préparer le repas de midi. Djaq revenait de sa prière en lançant une blague à Much sur sa cuisine douteuse, Jean coupait du bois non loin du campement et Robin lisait un parchemin, faisant des allées et venues, signe de concentration. Il ne manquait plus que Will sculptant des statuettes dans le bois pour parfaire le tableau. Ou était-il d’ailleurs ? Maintenant qu’Allan y pensait, cela faisait un moment que le jeune homme s’était montré absent. Trop longtemps pour qu’il ait l’excuse de se rendre plus léger derrière un arbre.

Allan se leva délicatement du hamac, cracha la tige d’herbe et s’étira. S’il était fatalement destiné à ne rien accomplir d’intéressant aujourd’hui, au moins pouvait-il se rendre utile en cherchant où Will avait bien pu fourrer son nez. Il ne pensait pas qu’il était en danger, puisque le jeune menuiser leur avait prévenu qu’il allait se balader. Mais savait-on jamais… Il attacha son épée à la ceinture, glissa une dague dans sa botte, et prit sa cape, car malgré le beau temps estival de la journée, il pouvait faire un peu trop frais à l’ombre des arbres. Et puis, reflexe de voleur... Il passait sa cape sur ses épaules lorsque la curiosité du groupe se fit enfin ressentir. Allan sentait les regards interrogateurs dans son dos.

- Tu vas où ? demanda Much d’un air qu’il voulait soupçonneux mais qui parvenait plus à être agaçant.

- Tu pars nous chercher de la vraie viande ? sous-entendit Djaq, lançant un regard amusé en biais à Much.

- Ah, ah, ah, très drôle ! Pour ta gouverne je ne cuisine PAS d’écureuil !

- Ah bon ? Et comment expliques-tu le fait qu’il n’y en ait plus au-dessus de nos têtes ?

- Oh mais vous n’allez pas recommencez vous deux ! tempêta Jean en abattant si fort sa hache sur la bûche qu’un bout éjecta dans les airs pour atterrir dans la marmite posée sur le feu.

- Ah bah c’est malin! Merci! Merci! Tu viens de gâcher mon plat pauvre brute!

Petit Jean jura. Much se plaignit. Djaq hurla par-dessus leur voix, et Robin tentait de les calmer encore plus énervé qu’eux. Le tout ressemblait à un poulailler incendié. Allan en profita pour s’éclipser.

Après avoir gagné le calme de la forêt, Allan soupira une nouvelle fois. Les mains dans les poches, il marchait d’un pas normal mais sûr. Les oiseaux chantaient. Les feuilles crépitaient sous ses bottes. Une légère brise balaya le feuillage vert vif et vint embrasser le visage d’Allan. Le jeune voleur, descendit un petit talus encore jonché de feuilles mortes en une courte glissade agile. Une fois en bas, il marcha quelques mètres tout droit, puis s’arrêta. Il balaya les environs de son regard océanique. Un sourire satisfait se dessina sur ses lèvres : Il avait trouvé Will. Accroupis non loin de là, il lui montrait son dos.

Allan vint à lui d’un pas discret et s’appuya contre un arbre tout en l’observant, bras croisés sur son torse.

Le jeune homme était penché sur un piège, tenant tendrement un lapin entre ses mains. Si la petite créature semblait effrayée et gentille, c’était rien à côté de Will qui l’a fixait et lui parlait d’un air presque amoureux et paraissait encore plus inquiet pour la bête, qu’elle-même. La scène aurait presque pu être comique si elle n’avait pas été autant pathétique.

- J’suis désolé de te l’annoncer mon vieux, mais j’crois pas que le mariage entre humains et lapins existe déjà… Peut-être que tu peux l’instaurer, je suis sûr que vous feriez un beau petit couple les deux… Regarde ses yeux suppliants. C’est pas pour faire de l’humour, mais à mon avis il attend plus que tu lui demande sa patte.

Une lueur amusée éclaira les yeux d’Allan et un sourire moqueur s’afficha sur son visage. Il ne reprochait pas à Will d’être si gentil et attentionné. C’était même une qualité, mais il aimait le charrier. Will comme n’importe qui d’autre d’ailleurs.

Allan se décolla de son appui, décroisa ses bras et s’avança vers Will d’un pas lent. Il ouvra la bouche pour ajouter quelque chose, mais au même moment des hennissements de chevaux se firent entendre. Allan tendit l’oreille, ses yeux ayant perdu quelque peu de leur assurance, toujours fixés sur le visage de son ami. Il perçu aussi des bruits de sabots ainsi que de frottements de roues sur la route terreuse : Une calèche. Quelles personnes possédant un minimum de raison empruntaient les chemins coupant par la forêt de Sherwood, sachant que les hors-la-loi et certains braconniers en avaient fait leur domaine ?

- A ton avis Will, quel est le pourcentage de chance que ces hennissements de chevaux appartiennent à une diligence de nobles ayant tellement d’or qu’ils ne savent même plus quoi en faire ?

Le visage d’Allan s’éclaira et une nouvelle lueur brilla dans ses yeux bleus-verts. Et touts proches d’Allan savait ce que ce regard annonçait : un mauvais coup…


Dernière édition par Allan A Dale le Mar 12 Oct - 15:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas


Will Scarlett
•●• Tavern Boy •●•


√ LOCALISATION : Dans un hamac, en Terre Sainte
√ NOMBRE DE PRINTEMPS : 23

► WE ARE ROBIN HOOD ◄
● Age: 18 ans
● Titre: Hors-la-loi
● Inventaire:

MessageSujet: Re: He's not being funny but... -Allan Lun 11 Oct - 21:15



L'arrivée d'Allan surpris le jeune hors-la-loi, mais il accepta les boutades de son camarade en souriant. Elles étaient méritées, sans nul doute possible, mais surtout, elles le faisaient bien rire.

- Me marier ? Mais, Allan... c'est un lapin. Mâle.

Il lui était difficile de ne pas craquer : il avait le choix entre fixer Allan et mourir de rire, ou le lapin et... devenir végétarien. Le choix fut long et difficile, mais Will posa le lapereau qui en profita pour filer bien loin de lui. Visiblement, l'arrivée du pickpocket avait aidé le jeune animal à comprendre où était son salut. A force de bond, il eut tôt fait de disparaître sous un arbre.

Will allait se relever tandis qu'Allan se décollait de son appui quand des hennissements inconnus se firent entendre. Le lapereau, stressé, refit son apparition aux pieds de Will : soit l'animal était stupide, soit il aimait vraiment le charpentier. Le hors-la-loi le ramassa et lui reprit son insigne : la petite boule de poil s'en était emparée dans sa fuite. Un lapereau dans les bras, Will se tourna vers Allan, juste à temps pour constater son regard s'éclairer de cette lueur de fourberie qui faisait une grande partie du charme de son compagnon.

-Allan, dis-moi que tu penses à ce que je pense... Parce que, si c'est le cas, je dirais qu'il est très élevé, ton pourcentage !

Will adorait faire équipe avec l'anglais, et la perspective de faire un coup d'éclat en compagnie de ce dernier le réjouissait. Il admirait beaucoup le pickpocket, dont il ne savait, en fin de compte, que très peu de choses. Mais il avait une manière de raconter les histoires, de faire rire les gens, de toujours tout tirer à son avantage qui rendait le jeune Scarlett plein d'enthousiasme. Allan aurait sans doute pu être son frère aîné, mais il ne le traitait pas comme un gamin, bien au contraire. Il avait presque l'impression d'être sur un pied d'égalité avec lui, à partager de belles aventures, s'enfuir au nez et la barbe du Shérif et de Gisborne, ... En fait, il considérait le fabuliste comme son meilleur ami. Alors détrousser des nobles qui croulaient sous l'argent... où était le mal ?


Dernière édition par Will Scarlett le Sam 16 Oct - 10:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas


Allan A Dale
Prince of Pickpocketing


√ LOCALISATION : Sherwood
√ NOMBRE DE PRINTEMPS : 24

► WE ARE ROBIN HOOD ◄
● Age: 25 ans
● Titre: Hors-la-loi
● Inventaire:

MessageSujet: Re: He's not being funny but... -Allan Ven 15 Oct - 17:51

Allan afficha un sourire ravi à son ami, puis tourna les talons pour s'approcher de la route. Caché derrière un buisson, il observa. Ils avaient encore le temps. Ils avaient beau entendre les bruits de la diligence, le véhicule lui-même était encore loin. Par chance, le seigneur qui avait offert le don de la chasse et du vol à la tire à notre ami, avait fait en sorte que ces talents soient justifiés en partie par une très bonne vue.

Allan analysa la calèche : elle était en bois simple, sans peinture ni gravure ou motif particulier. Elle était sobre, ce qui pouvait signifier deux choses ; soit elle appartenait à de simples bourgeois, et non des nobles ; soit les détenteurs du véhicule ne souhaitaient pas se faire remarquer, ce qui aurait clarifié la raison pour laquelle ils avaient emprunté une des routes de Sherwood. Allan remarqua aussi qu’il y avait deux chevaux. Ce qui portait à croire qu’il y avait à l’intérieur en tout cas plus de deux-trois personnes sans compter le cocher. Ou alors quelque chose qui pesait l’équivalent… Il y avait un autre détail, le nombre de chevaux ne dépassait le premier chiffre pair, et les animaux trottaient d’un pas souples et constants, ce qui signifiaient qu’ils n’étaient pas fatigués, alors soit on les avait changé à un relai récemment, soit le trajet à réaliser était court. Mais si le voyage se devait de toute manière être longs, pourquoi prendre le risque de passer par Sherwood ? Pour gagner un minimum de temps sur une longue durée ? Non, cela n’avait aucun sens. En revanche si le voyage devait être court, le fait de passer par Sherwood serait plus logique…

- Ils sont pressés… murmura Allan plus pour achever sa réflexion que pour répondre au regard intrigué de Will.

Il quitta enfin des yeux la calèche. Et ce fut pour regarder le menuiser d’un regard presque dément, tant la joie de sa découverte s’emparait de lui.

- Mon ami, nous sommes riches !

Will paraissait inquiet. Sans doute croyait-il son ami fou. Allan s’expliqua.

- Vois-tu, cette diligence se fond presque dans le paysage. Et les gens qui y sont à l’intérieur ne sont certainement pas des bourgeois inconscients d’avoir empruntés ce chemin, mais des personnes pressées d’arriver à destination au plus vite… …Comme des gardes dissimulés par exemple.

Le visage de Will s’illumina, il semblait enfin comprendre.

- Et à mon avis ce qu’ils tiennent autant à garder pour eux, ce n’est pas de simples bijoux ou quelques bourses d’or ! Le shérif a dû faire exprès d’annoncer l’arrivée des taxes pour Nottingham en avance. Ou alors Lady Marian s’est trompée de date, ce qui est moins probable.

Allan resta un moment silencieux fixant la route. Les deux compères devaient arrêter ces taxes maintenant, sinon l’or filerait entre les doigts des hors-la-loi et parviendrait que trop bien aux mains du shérif. Or qui finirait comme fonds pour Dieu-sait quel obscure projet. Le campement des hors-la-loi était trop loin, et ils mettraient trop de temps de temps pour aller prévenir leurs compagnons afin de revenir plus nombreux et mieux organisés. Oui, l’or aurait eût le temps de partir à grands galops ! Et puis, pourquoi fallait-il directement avertir Robin dès qu’un événement se passait ? Allan et Will pouvaient très bien se débrouiller tous seuls ! Et puis, mince, l’or c’était l’or!
Pourquoi se justifier?!

Allan haussa les épaules, comme pour se sortir de ses pensées et suppositions.

- Bon, tu t’occupes de les dévaliser par derrière, pendant que moi, je détourne leur attention. Surtout ne t’en fait pas pour moi. Si ça tourne au vinaigre, on… 'Fin bref, ok ?

Allan jeta un grand sac en toile sortit de nulle part à Will, et sans attendre de réponse se leva, dissimula sa tête et son épée avec la cape, puis sortit sur la route.

Alors sans prévenir, il tourna le dos au véhicule qui s’approchait d’eux, et commença à uriner sur le chemin en sifflant un refrain de chanson paillarde irlandaise. Une des méthodes préférée d’Allan A Dale : jouer la comédie pour agacer puis baisser la garde de sa proie.

Il adressa un clin d’œil à un Will mi-paralysé et effrayé, mi-hilare.
Revenir en haut Aller en bas


Will Scarlett
•●• Tavern Boy •●•


√ LOCALISATION : Dans un hamac, en Terre Sainte
√ NOMBRE DE PRINTEMPS : 23

► WE ARE ROBIN HOOD ◄
● Age: 18 ans
● Titre: Hors-la-loi
● Inventaire:

MessageSujet: Re: He's not being funny but... -Allan Sam 16 Oct - 16:12



"Tu veux dire... j'attaque, comme ça ?"

Incrédule, le jeune homme ramassa sa hache et se releva. Il ne comprenait pas très bien comment, à eux deux, ils allaient réussir à prendre un chariot complet d'or mais il savait qu'Allan avait un véritable don pour trouver les plans les plus tarabiscotés qui, pourtant, se révélaient à chaque fois être de francs succès. Il avait donc entièrement confiance en son hors-la-loi de camarade, mais il se demandait parfois s'il ne déraillait pas.

Devant le sérieux du pickpocket, Will se dit que c'était sûrement trop subtil pour lui. Il alla se poster à l'orée de la forêt, derrière un fourré plus épais que les autres. Il distinguait parfaitement Allan et la calèche de là, et il était certain de ne pas louper un éventuel signal de son comparse. Néanmoins, il se posait de sérieuses questions quant à ce qu'Allan avait prévu pour la suite : et si cela tournait au vinaigre ? Robin ne songeait sans doute pas à aller les chercher au château. Et les gardes pouvaient très bien les tuer... Constatant son pessimisme, Will se dit qu'une pensée positive serait la bienvenue, histoire de ne pas faire capoter l'opération à cause de ses doutes. Il repensa à la quantité d'argent, à l'imagination débordante d'Allan, à leurs nombreuses victoires passées, à sa hache et, finalement, il se dit que toutes les chances étaient de leur côté : ils ignoraient tout de la présence des hors-la-lois et s'imaginaient bien à l'abri, puisqu'ils avaient avancé la date de la livraison. Un sourire s'étira sur les lèvres du jeune homme qui se réjouissait de la stupidité des hommes du Shérif.

Hache en mains, il attendit patiemment l'entrée en scène d'Allan.
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: He's not being funny but... -Allan Aujourd'hui à 10:55

Revenir en haut Aller en bas

He's not being funny but... -Allan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
REDEMPTION :: 
    ► La Forêt de Sherwood
 :: 
∴ LA FORET DENSE ∴
-