AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  S'enregistrerS'enregistrer  
anipassion.com

A Dangerous Meeting (PV Jenna)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage


Allan A Dale
Prince of Pickpocketing


√ LOCALISATION : Sherwood
√ NOMBRE DE PRINTEMPS : 24

► WE ARE ROBIN HOOD ◄
● Age: 25 ans
● Titre: Hors-la-loi
● Inventaire:

MessageSujet: A Dangerous Meeting (PV Jenna) Dim 27 Nov - 21:55

A Dangerous Meeting



Automne 1193



- Rattrapez-le ! Rattrapez ce sale voleur !

Allan A Dale, une lourde bourse en cuir bringuebalant dans sa main, courrait à perdre haleine. Il avait dû traverser toute la ville de Nottingham pour tenter de semer les gardes trop tenaces à son goût. Le cœur au bord des lèvres, les muscles de ses jambes lui tirant, il rageait de s’être fait remarquer. Et dire que tout avait bien commencé ! Quelques tours de passe-passe à la taverne pour rafler le plus de pièces d’or possible à quelques bourgeois véreux et un ou deux nobles, histoire de gonfler la petite réserve d’or et de nourriture des hors-la-loi. Réserve qui se vidait hélas rapidement en ces temps de plus en plus sombres… Bref il avait effectué les mêmes tours que d’habitude, le même jeu du gobelet, les mêmes jeux de cartes, dans le même endroit, avec les mêmes pigeons. Hélas, contrairement aux fois précédentes, il s’était fait remarquer ! Sans avoir eu le temps de comprendre ce qui lui arrivait, des gardes s’était précipités dans les escaliers en bois de la taverne dans un bruit de ferraille épouvantable. Par l’étrange chance qui suivait Allan depuis son enfance, il avait réussi à s’extirper de ce bourbier en trois coups d’épée, un de tabouret et surtout grâce à une seconde porte de sortie dissimulée dans l’arrière boutique. Le seul hic avait été qu’une fois la tête et l’or dehors, les gardes s’étaient empressés de gagner leur monture pour traquer le pickpocket, amorçant ainsi littéralement une course d’obstacles dans les rues de Nottingham entre les paysans, les mendiants, les commerçants, les charrettes, les animaux, les étales du marché et encore tout ce qui pouvait gêner le passage à des chasseurs pressés et énervés, ainsi qu' à leur victime.

Enfin, Allan était à quelques mètres de la sortir de la ville. Les grandes portes lui faisaient face. Il s’accorda un ralentissement et un coup d’œil en arrière. Il vît le capitaine de la garde dépasser de la foule de par la hauteur de son cheval. Il héla un ordre, les dents serrées et le regard décidé. La course poursuite était loin d’être terminée. Allan soupira puis regarda fébrilement autour de lui. Il lui fallait retrouver Sherwood rapidement, sinon sa vie allait se transformer en longue et douloureuse attente dans une cellule sombre et humide. Un hennissement montra au jeune homme ce qu’il cherchait. Près de lui se trouvait un cheval brun foncé, presque noir. L’animal appartenait sans doute à un commerçant car il venait d’être détaché de la charrette derrière lui, portant encore le mord et les reines. En général, Allan évitait de faire du tort aux commerçants, à ceux qui essayaient de gagner dignement leur vie, mais là c’était une question de vie ou de mort. Il grimpa en haut du cheval en pensant qu’il le ramènerait ou le rembourserait. Il passa les portes au moment où les gardes sortaient de la foule. Le capitaine s’égosilla trop tard qu’on abaisse la grille des portes.

Allan - ou plutôt son cheval - galopait à vive allure, renâclant. Allan regarda de nouveau derrière lui. Plusieurs mètres les séparaient de leur proie, mais les gardes n’avaient pas abandonné la partie, bien décidés à suivre leurs propres règles du jeu. Ce fut donc tout autant stressé qu’avant qu’Allan pénétra dans la vaste forêt de Sherwood. Bon sang qu’est-ce qu’il adorait cette forêt ! Radieuse, mystérieuse, rassurante… Malheureusement là, elle ne parvint à le calmer. Il ralentit quelque peu son allure afin de mieux guider son compagnon à quatre pattes, maintenant qu’il quittait la route principale de la forêt. Après quelques slalomes entre les arbres et des coups d’œil frénétiques dans son dos, il enjamba la selle et se laissa glisser à terre, sur le tapis de feuilles mortes. Il serait plus facile de se dissimuler dans cette partie de la forêt à pied et surtout seul. Sans compter que le cheval était lourd (d’autant plus avec lui sur son dos) et marquait le sol avec ses sabots, et qu’il pouvait hennir à tout moment. Allan laissa donc son nouvel ami dans ce coin de la forêt qu’il pouvait reconnaître entre tous, tout en lui promettant de revenir bientôt. Les hommes du shérif n’étaient pas loin, Allan le savait. Même avec toute la bonne volonté du monde, il était impossible de se faire discret quand on était une dizaine d’hommes en armure à cheval et encore moins lorsqu’on était agacé.


- Le shérif offre trois cent pièces à celui qui lui ramènera ce vaurien vivant ! Il ne doit pas être bien loin. Il n’a pas pu nous distancer autant… Allez-y ! Trouvez-le !

« Quoi ?! Trois cent pièces d’or seulement ! Pfff… La prochaine fois je frapperai plus fort ! »

Allan plié en deux, mains sur les genoux, reprenant son souffle, s’indignait derrière l’épais feuillage bordant la route principale où les hommes s’étaient arrêtés. Il pensait poursuivre son chemin, lorsque quelque chose l’alerta. Les hommes du shérif rigolaient. Apparemment s’était une voix féminine qui les rendait si hilares. Allan se rapprocha du chemin en terre battue. Discrètement, il abaissa une branche pour regarder ce qu’il se passait : une jeune femme, brune, une cape de voyage sur les épaules, se tenait devant le groupe d’hommes. Allan n’avait pas entendu ce qu’elle leur avait dit ou fait, mais visiblement les soldats avaient trouvé ça très drôle.

« Mais elle est folle ou quoi ! Qu’est-ce qu’elle fait là ?! »

Allan était agacé. Mais étonnement pas contre elle, mais contre lui-même. Une partie de lui - la partie fatiguée et assoiffée par la course poursuite - souhaitait fuir et laisser cette voyageuse inconsciente poursuivre son chemin, mais l’autre partie de lui, la plus raisonnable - celle qui ne pouvait pas se laisser leurrer par son occasionnelle lâcheté et le mettait toujours dans les problèmes - savait pertinemment que cette jeune femme quelque soit son but, qu’elle veuille juste traverser la forêt ou non, ne parviendrait jamais à se défaire – et se défendre suivant comment la situation allait tourner – de ses hommes brutaux aux sourires carnassiers et aux yeux brillant d’une lueur plus que malsaine… Allan passa son arc par la tête et extirpa une flèche de son carquois. Il n’était peut-être pas aussi bon tireur que Robin, mais restait quand même un très bon tireur, surtout quand il s’agissait de chasser ou de sauver une demoiselle en détresse…

Il encocha sa flèche silencieusement, les yeux rivés sur le capitaine de la garde. Ses sens aux aguets, Allan était prêt à intervenir.

__________________________________________________________________________________


I'm not being funny but...


Dernière édition par Allan A Dale le Lun 5 Déc - 0:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas


Jenna
Defender of the Poor


√ LOCALISATION : Sur la place du moulin, à Locksley
√ NOMBRE DE PRINTEMPS : 18

► WE ARE ROBIN HOOD ◄
● Age: 22
● Titre: Hors-la-loi
● Inventaire:

MessageSujet: Re: A Dangerous Meeting (PV Jenna) Dim 4 Déc - 15:28



Jenna marchait maintenant dans le sompteuse forêt de Sherwood. Maintenant, elle devait ce comporter comme une vrai femme. Car, après la mort de ses parents, elle avait énormément changée. Elle posait déjà un regard différent sur la vie mais restait dynamique. Un coup, la jeune femme était aussi calme qu'un lac et une autre fois, elle pouvait s'emporter pour un rien. Il fallait juste qu'elle trouve un but à sa vie. Et ça, elle savait où le trouver. Même si elle était épuisée par le voyage, elle devait continuer jusqu'à Nottingham. Alors qu'elle fit une légère pause, elle entendit des bruits de sabots et des hennissements. Elle contourna l'arbre qui l'empêchait de voir ce qu'il se passait et put apercevoir une dizaine de garde à cheval qui tournait en rond. Mais elle vit aussi du coin de l'oeil, une ombre essayant de se tapir dans les feuillages. Doucement, elle descendit sa main le long de son corps afin d'effleurer son fourreau. Cependant, un garde la remarqua.

-Hé ! Toi !

Jenna leva vivement la tête. A présent, tout les soldats la dévisageaient.

-Tu n'aurais pas vu un sal vaurien qui tenterait de nous échapper ?

Si, elle l'avait entrevu mais Jenna garda le silence.

-Tu seras récompensée si tu nous dis où il se cache.

"Mais oui, comme si j'allais croire ça !"

-Mais attends, une jeune femme se promenant dans la forêt en sachant qu'il y a des hors-la-loi, c'est peu probable !

Qu'est-ce qu'ils allaient chercher !

-Tu dois être l'une des leurs !
-N'importe quoi ! De toute façon, je sais me défendre ! Epèce d'ivrogne sans cervelles ! Ragea-t-elle.

Elle avait décidé de les prévenir mais à sa grande surprise, ils se mirent à rire ! Comme si elle venait de leur dire qu'elle était le prince Jean ! Indignée et prête à se battre, Jenna décida de sortir son épée. Mais elle n'en eut pas le temps.


Dernière édition par Jenna le Jeu 23 Fév - 23:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas


Allan A Dale
Prince of Pickpocketing


√ LOCALISATION : Sherwood
√ NOMBRE DE PRINTEMPS : 24

► WE ARE ROBIN HOOD ◄
● Age: 25 ans
● Titre: Hors-la-loi
● Inventaire:

MessageSujet: Re: A Dangerous Meeting (PV Jenna) Lun 30 Jan - 0:38


Tapi derrière les feuillages, Allan hésitait. Son arc était bandé et la tête de la flèche était braquée sur celle du capitaine de la garde, mais… S’il tirait il attirerait l’attention sur lui, chose qu’il fallait justement éviter lorsqu’on avait une dizaine de soldats qu’en avaient après soi. Il voyait ça d’avance. Il tirerait, se ferait remarquer, sortirait de sa cachette pour commencer une lutte violente contre une bande d’hommes en armure enragés, puis finirait par partir en courant, submergé par le nombre, et cela si le pourcentage de chance de tenir jusque-là était en sa faveur. Cependant il ne fallait pas oublier la jeune fille… Celle qui faisait face en ce moment aux hommes enragés en question. Celle qui n’était qu’une inconnue sortie de nulle part, prête à se battre face à dix hommes forts, lourds et finement entraînés au maniement de toutes sortes d’armes. Celle qui en résumé n’était qu’une inconsciente qui n’avait tout bonnement aucune chance et qui allait encore pouvoir remercier le Seigneur si elle allait mourir rapidement !

Allan rageait intérieurement. Il expira une dernière fois, tentant d’évacuer tout sentiment d’exaspération, puis bloqua sa respiration. Il tira de nouveau sur la corde de son arc qui s’était légèrement détendue pendant qu’il maudissait cette voyageuse, puis visa l’épaule gauche du capitaine, c’est-à-dire celle qui était la plus proche, et tira. Le projectile partit rapidement, fusa l’air pour se planter dans la cible. Le cri de douleur et de surprise qui s’en suivit indiqua à Allan qu’il fit mouche avant même qu’il le constate de ses yeux. Le capitaine beugla tout un tas d’obscénités et de menaces qu’Allan aurait bien volontiers crues impossibles. Les hommes qui se tenaient toujours derrière leur chef, à cheval, regardèrent en l’air, puis dans toutes les directions, certaines affolés, d’autres juste énervés. Heureusement pour Allan, l’effroi dominait la colère sur les visages. Il semblait que le nom de Robin des Bois trottait dans tous les esprits, mieux que cela encore il commençait à être murmurer. Même la jeune femme paraissait surprise, mais à la différence des hommes, un léger sourire de soulagement et certainement aussi d’amusement se dessinait au coin de ses lèvres. Le capitaine cassa la flèche tout en laissant le bout dans sa chair, puis la jeta parterre, aux pieds de la jeune femme. Il vit son sourire, et là, tout partit de travers…

Il sauta à terre et empoigna la jeune femme.

- Je ne sais pas si tu es des leurs ou non (il pensa inutile de préciser de qui il parlait). Mais dans tous les cas tu vas regretter d’avoir croisé notre route ma jolie.

Pendant que le capitaine continuait de lancer ses belles menaces au visage de l’inconnue, Allan jura intérieurement, non sans perdre son sang froid. A l’évidence le capitaine s’enfichait de savoir qui était cette femme. Il voulait juste faire sortir le fameux Robin des Bois ou un de ses hommes de sa cachette. Il ne restait plus qu’à lui faire croire qu’il n’y avait pas que lui… Il prit une autre flèche, l’encocha puis tira de nouveau, mais cette fois en hauteur, de manière à qu’on ne voie de quelle direction elle venait. Comme il l’avait souhaité, la flèche alla se planter dans le bout de la botte du capitaine, se qui stoppa son élan. Un nouveau cri retentit dans les bois apparemment la flèche avait touché un orteil… Allan tira d’autres flèches de cette manière. Une se planta dans la main d’un soldat, une autre dans l’épaule d’un de ses collègues, une autre encore dans une cuisse… Elles se suivirent si vite que les hommes ne savaient pas où regarder, même le capitaine en restait sans voix (tout en haletant de douleur et d’agacement.). Allan s’en réjouissait. Cependant sa joie fut de courte durée. En tirant sa pluie de flèches, il n’avait pas remarqué que deux soldats manquaient sur leur cheval… Il sentit deux mains fermes saisir fortement ses épaules, tels des étaux.

-Lâche ton arc !

Il le fit. Les deux soldats le poussèrent jusqu’à la route sous les yeux étonnées mais carnassiers des hommes, et surtout ceux du capitaine. La jeune femme, quant à elle, se contenta de le dévisager. Allan soupira, au moins il en avait blessés un maximum pensa-t-il amèrement. Et puis la partie n’était par terminée. Il lui restait encore des Joker dans sa manche, et même dans ses bottes !

__________________________________________________________________________________


I'm not being funny but...
Revenir en haut Aller en bas


Jenna
Defender of the Poor


√ LOCALISATION : Sur la place du moulin, à Locksley
√ NOMBRE DE PRINTEMPS : 18

► WE ARE ROBIN HOOD ◄
● Age: 22
● Titre: Hors-la-loi
● Inventaire:

MessageSujet: Re: A Dangerous Meeting (PV Jenna) Jeu 23 Fév - 23:16

Jenna avait été surprise en apercevant ses flèches, venu de nulle-part se figer dans les pieds et main des soldats. Elle aurait put en profité pour s'enfuire, mais elle était comme paralysée. Pourquoi ne bougeait-elle donc pas ? Elle, plutôt courageuse, pratiquement téméraire. Mais c'était comme si ses pieds étaient enracinnés dans le sol. Une nouvelle flèche surgit du fond de la forêt pour se mettre dans l'épaule d'un soldat à cheval à quelques mettres d'elle. Qui était-ce donc ? Le nom de Robin des bois lui vint alors. Ce hors-la-loi au grand coeur, puissant arché donc très habile à l'arc, ancien croisé et défenseur des pauvres. C'était en fin de compte, peut-être lui. Cet homme, elle l'admirait. Mais elle ne pouvait l'imité même si l'oppression du shérif sur le peuple de Nottingham et des villages alentours, la révoltait. Le connaître ? Oui, elle aurait aimé. Mais pas dans ces conditions. Et puis, c'était peut-être un de ses hommes ? Les joyeux hommes de la forêt qui l'accompagnait ? Mais dans quel intérêt avaient-ils à la sauvé ? Ou alors, c'était juste un simple braconnier qui tiré bien à l'arc ? Mais pendant qu'elle essayait de deviné qui pouvait se caché dans la pénombre des taillis, une nouvelles flèche surgit encore une fois. Jenna aperçut ensuite deux soldat s'avancer dans la forêt. L'avait-il trouvé ? Il fallait le prévenir ! Mais, les deux hommes revinrent en tenant fermement un troisième. L'inconnu n'affichait pas une expression de soumission mais plutôt, c'était comme s'il refléchissait. Un plan encore caché dans sa botte ? Jenna le dévisagea. C'était un jeune homme élancé et pourtant bien battit. Les cheveux brun, un peu en battaille comme s'il venait de faire une longue course, lui donnait un air nonchalant. Il tourna son regard vers elle et elle sentit perdre pied. Il possédait des yeux bleus. Très bleu...Jenna aurait voulut le remercié, mais comment avec ces soldats qui les tenait à présent tout les deux ? Elle esseya de lui sourire pour lui exprimé sa gratitude, mais son visage était légèrement crispé. Allaient-ils s'en sortir indem ? Etrangement, elle ne cessait de le regarder.
C'était un hors-la-loi, pensa-t-elle. Tout l'indiquait.
Mais même s'il avait tenté de la sauvé, maintenant qu'ils étaient pris, qui allait les sauvé eux ? Les soldats les toisèrent du haut de leur chevaux. Elle le reconnaissait, l'individu les avait bien amoché !
-Alors, tu croyais pouvoir sauvé ta belle ainsi ?
Le visage de Jenna se décomposa. La rage s'emparra d'elle. Sa "belle" ? C'est quoi ce délire ? L'étranger n'avait même pas scillé. Visiblement, il préparait quelque chose.
Mais quoi ?
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: A Dangerous Meeting (PV Jenna) Aujourd'hui à 16:49

Revenir en haut Aller en bas

A Dangerous Meeting (PV Jenna)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
REDEMPTION :: 
    ► La Forêt de Sherwood
 :: 
∴ SUR LES ROUTES ET LES CHEMINS... ∴
 :: La Route du Nord
-